Accueil du site > Compte et livret

le livret enfant

Les livrets enfants font partie des différents types de livrets que les banques et les autres organismes assimilés habilités par la loi, proposent aux épargnants. Et comme leur nom l’indique, il s’agit de comptes épargne exclusivement réservés aux enfants de moins de 12 ans. C’est en complément du livret jeune qu’ils ont mis au point entre les années 1990 et 2000. Il s’agit de solutions très intéressantes permettant aux parents de constituer une épargne d’un montant relativement important au profit de leurs enfants mineurs n’ayant pas encore 13 ans.

Quelles sont les caractéristiques des livrets enfants ?

Les livrets enfants ont un plafond de dépôts qui varie sensiblement en fonction des établissements bancaires qui les proposent. Actuellement le seuil des versements sur ce type de compte épargne oscille entre 1 600 € et 2 000 €. Le taux de rémunération de ce compte épargne est fixé librement par les banques. Cela dit, le taux d’intérêt d’un livret enfant varie d’un établissement bancaire à un autre. De plus, certains organismes bancaires tiennent compte du montant épargné pour proposer un taux de rendement dégressif. Les retraits sont possibles sur ce type de livret à condition que le montant minimum retiré soit de 15 euros. Le montant minimum des versements sur les livrets enfants doivent être également de 15 euros.

Les livrets enfants, des comptes épargne fiscalisés

Contrairement à certains livrets épargne tels que le livret A ou le livret épargne populaire qui ne sont soumis ni à l’impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux, les livrets enfants sont tous fiscalisés. Ce qui signifie que les intérêts rapportés par les sommes qui y sont déposées sont imposables. Toutefois, l’épargnant dispose de deux options. Il peut soit opter pour le Prélèvement Forfaitaire Libératoire ou encore pour l’impôt sur le revenu. Pour ce qui est du calcul des intérêts de ce type de compte, il se réalise toutes les quinzaines. De plus, les sommes rapportées sont versés aux épargnants une seule fois l’année.