Accueil du site > Technique

Deux types de solutions d’épargne

Dans le monde du travail, il faut distinguer entre les différentes formes d’épargne qui existent, afin de choisir la forme la plus adaptée à nos besoins, il faut auparavant se fixer un but. Sachant que cet objectif est variable suivant l’âge et la situation sociale et familiale, il faut donc apprendre à bien économiser pour bien profiter de sa vie.

Les types d’épargne qui existent sont l’épargne liquide et l’épargne d’investissement. Le premier se caractérise par une capitalisation, c’est à dire que l’argent reste à porté de main. On appelle aussi ce type d’épargne la « thésaurisation ». En France, ceci peut prendre la forme du livret A ou encore du livret jeune. L’épargne « investie » quant à elle vient sous forme de placements dans des comptes épargne, des livrets épargnes ou encore des valeurs mobilières. Ce type d’épargne en plus de mettre de l’argent de coté, permet d’avoir des profits qui suivent bien sûr les taux d’intérêts et le dynamisme du compte.

Une large gamme de produits d’épargne

Il faut noter que l’assurance vie par exemple est aussi une forme d’épargne. En effet, le souscripteur à une police d’assurance vie effectue une épargne car il met de coté certaines sommes à chaque fin de mois, avec comme finalité un capital qui lui sera versé. Les banques de leur côté, proposent différentes types de produits épargne comme les livrets et comptes épargne.

Dans l’entreprise, les salariés peuvent bénéficier de ce qu’on appelle un plan d’épargne salariale. Ces plans sont constitués avec l’aide de l’entreprise qui s’appuie sur certains mécanismes. Un plan d’épargne salariale peut prendre de multiples formes.

Le placement de l’épargne dans des valeurs mobilières ou encore dans des titres boursiers est également une bonne façon de mettre son argent en réserve, tout en le faisant fructifier. Par exemple le régime enregistré d’épargne retraite est un produit d’épargne qui vise principalement à faire accroitre un actif tout en étant à l’abri des impôts jusqu’au moment de la retraite. Cela se fait en transférant le placement financier en fond dont le contributeur peut bénéficier sur plusieurs années.