Accueil du site > BLOG

F. Hollande propose des outils d’épargne pour le financement des PME

Publié le 24 janvier 2012 Par banqueo.fr

A 3 mois de l’élection présidentielle 2012, lors de son premier grand meeting, au Bourget, François Hollande parle de son "véritable adversaire", le monde de la finance, laissant place dans le discours socialiste de cette campagne présidentielles, à l’économie réelle.

Dans cet article nous nous concentrerons uniquement sur les mesures dédiées aux entrepreneurs. François Hollande annonce vouloir enclencher une ré-industrialisation massive, en faisant même La grande priorité de son éventuel mandat.

Tout comme Nicolas Sarkozy, qui la promet depuis un moment, le parti socialiste est favorable à la création d’une grande banque publique d’investissement visant en premier lieu la ré-industrialisation du pays.

Sur le même registre, François Hollande propose la création d’outils d’épargnes dédiés au financement des PME, également de nouveaux fonds régionaux et la création d’un livret développement durable ou d’épargne industrielle.

Ayant fait du monde de la finance son ennemi juré, François Hollande est clair sur le fait qu’il ne transigera pas avec les entreprises qui délocaliseraient leurs activités. Ces dernières devront rendre des comptes notamment en remboursant les sommes allouées par l’État ou la région.

Le candidat socialiste propose aussi « une véritable taxe sur les transactions financières ». Enfin, il entend également œuvrer dans le sens de la séparation des banques de dépôt de celles d’investissements.

François Hollande s’assure tout de même, sachant que sa marche de manœuvre sera très réduite dans le cas où il serait élu par les français en mai : « je ne promettrai donc que ce que je suis capable de tenir ».