Accueil du site > Epargne retraite

Epargne retraite

Il est aujourd’hui évident pour tout le monde qu’il est important d’utiliser l’épargne privée pour financer, au moins en partie nos retraites. Mais il n’est pas toujours évident de faire le bon choix.

Commençons pas l’épargne dite générale. La solution la plus populaire est sans aucun doute l’assurance vie. Son fonctionnement est simple et ce placement permet à terme de réaliser toutes sortes de projets. Mais il existe aussi des placements plus spécifiques à la retraite, pour lesquels il est de mise de verser des primes mensuellement sur un compte qui ne sera par contre déblocable qu’au moment de votre retraite, sous forme de capital ou de rente viagère. Si vous décider de faire ce choix,rendez-vous bien compte que c’est une forme d’épargne bloquée, assurez vous de ne pas avoir potentiellement besoin de la débloquer avant son terme.

Parmi ces placements on retrouve bien entendu ceux des régimes obligatoires,que l’on contracte à partir du moment où on travail. Viennent ensuite ceux que l’on contracte de manière privée, on appelle cela le complément retraite.

Le Plan d’épargne retraite populaire, plus connu sous l’acronyme PERP est un placement accessible à tous. Il est possible de le contracter auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance lambda. Les primes versées régulièrement sont déductibles du revenu global du contribuable dans la limite de 27.696 euros maximum ou de 10% du plafond de la Sécurité sociale de l’ année précédente. A terme, le Plan d’épargne retraite populaire est débloqué sous forme de rente viagère.

Il existe de nombreuses autres astuces de placements pour votre retraite, nous ne sauront que vous conseiller de visiter le site Internet Banqueo.fr afin de consulter les articles qui vous présentent les solutions de placements, en tenant compte de leurs avantages et inconvénients.

Dans quel cas que ce soit, imaginez bien que vous vous lancer sur un plan d’épargne de plusieurs décennie et que ces placements ne sont absolument pas négligeables à notre époque. Notre système de retraite par répartition ne peut faire face à l’allongement de nos durées de vie, ni même à la modification de la pyramide des âges. C’est la limite de ce système, et nous allons être pris au piège. C’est pourquoi, nous nous devons de prévoir notre propre complément de retraite, si nous souhaitons garder un pouvoir d’achat correct.