Accueil du site > Assurance vie

Les contrats d’assurance vie

Les différents produits proposés

Il existe principalement deux types de contrats d’assurance vie. Il y a ce qu’on appelle le contrat « mono-support » et celui dit « multi-support ». On définit le support comme un ensemble de fonds sur lesquels on investit directement. Les contrats dits mono-support sont des contrats assez sûrs car ils permettent d’investir la totalité du capital sur un unique support en euros et qui est à taux garanti. L’autre type qui est le contrat multi-support, est de plus en plus prisé par les épargnants, car il permet d’investir dans d’autres compartiments comme des fonds en action, qui sur le long terme, ils offrent alors une plus grande rentabilité que les contrats mono-support. Cependant il faut garder à l’esprit que le multi-support présente un peu plus de risque par rapport au premier type de contrat. De plus, le rendement dépend de la performance des titres en bourse, contrairement au système de minimum garanti par le mono-support.

En France, on peut depuis 2005, transformer un contrat mono-support en un multi-support, tout en gardant la même antériorité fiscale. Cependant il existe une condition à ce transfert qui stipule que l’opération soit obligatoirement faite sur la globalité de l’épargne et avec le même assureur.

Les modes de gestion des contrats multi supports

Différents modes de gestion existent pour les souscripteurs au type de contrat « multi-support ». Il y a ce qu’on appelle la gestion profilée qui permet au souscripteur de laisser le choix des valeurs d’investissement et le choix de la répartition des actifs aux mains des experts. Ces choix se font sur la base d’un profil déterminé par le souscripteur. Ce sont principalement trois profils ou stratégies qui sont disponibles, que sont la stratégie « prudente », la stratégie équilibrée et la dynamique.

Le deuxième mode de gestion et celui de la gestion libre. Dans ce cas, le souscripteur choisit de manière indépendante les fonds sur lesquels investir. Sinon le choix du mode appelé gestion à horizon ou encore gestion pilotée est également possible. Pour ce mode, c’est l’âge du souscripteur qui entre en jeu car le schéma de répartition entre les classes d’actifs en dépendra. Ce mode de gestion gagne en sécurité au fil des ans, jusqu’à ce que le contrat arrive à son terme.